dimanche 16 décembre 2018

JUICQ (Ch-M). LA DERNIÈRE RANDONNÉE DE 2018 S'EFFECTUERA EN PAYS JUICQUAIS...


DIMANCHE 16 DÉCEMBRE 2018 

Juicq

À neuf jours de Noël,
 petite randonnée (très vallonnée) et (très boisée
de 12,900 km, 
en prévision d'abus de chocolats,
 de foie gras (sans modération) et autres (avec modération), pour 23 Mille-Pattes...
-
"Au rendez-vous, un très beau soleil de mi décembre"

-
Ses 283 habitants sont appelés les Juicquais et les Juicquaises...
-
Cours d’eau : La Rutelière.
-
Le lundi 14 août 1944, des soldats de la wehrmacht attaquent des membres des forces françaises de l'intérieur* installés à Château-Gaillard, entre Juicq et Annepont. Treize de ces FFI sont tués pendant le combat, ainsi que durant l'incendie qui s'ensuit. Huit autres maquisards sont torturés et exécutés quelques jours plus tard, dont cinq le 16 août non loin d'Écoyeux.
-
* FFI : Est le résultat de la fusion au 1er février 1944, des principaux groupements militaires de la Résistance Intérieure Française, qui s'étaient constitués dans la France occupée.
-
Une stèle à Château-Gaillard, située en bordure de la route départementale 230, à l'ouest de Juicq , rappelle la fusillade du 14 août 1944 et les exécutions qui s'ensuivirent.
Une autre stèle est située le long de la route départementale 150 au lieu-dit, Les Pinarderies à Écoyeux, au nord de la Roulerie.


À voir un gisant, une croix de lorraine.


René Dieras, (avenue à Rochefort) né le 1er novembre 1909 à Rennes (Ille-et-Vilaine), mort en action le 14 août 1944 à Juicq (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) ; médecin ; résistant de l’Armée secrète (AS-FFI).
Fils de Charles et de Madeleine Carrée, René Dieras était diplômé de la Faculté de médecine de Paris où il soutint en 1937 une thèse sur la thoracoplastie antéro-latérale par voie sous-pectorale. Il épousa Blanche Jehan. Le couple eut deux enfants prénommés Maryvonne Madeleine et Jacques Charles.
Médecin-chef du dispensaire antituberculeux de Rochefort-sur-Mer (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), il rejoignit la Résistance et devint l’adjoint de maître Bignon, avocat et chef de la Résistance à Rochefort, auquel il succéda après son arrestation le 21 septembre 1943.
Il créa une infirmerie clandestine avec Mme Multedo en 1944, prenant la tête du service de santé de la Résistance. Par la suite, il fut nommé médecin chef de la zone sud-est du département et intégra le maquis 18 de l’Armée Secrète, groupe dit « Jean Bernard », 
du pseudonyme de son chef, Louis-Eugène Bastard.
Il fut exécuté sommairement lors de l’attaque du Château-Gaillard (commune de Juicq) par les Allemands alors qu’il était resté pour soigner les blessés. Son corps fut brûlé par les Allemands. Treize FFI périrent dans cet assaut.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade de capitaine. Sa dépouille fut transférée le 19 mai 1949 à Guichen (Ille-et-Vilaine), ville dans laquelle une rue porte son nom.
-
Un profond vallon où stagne un marais, traces d’habitat très anciennes mais rien sous les romains.  Sous la révolution : nom se Saint-Pierre des juifs, et la cocarde.
Commune en 1792 d’abord rattachée à Taillebourg.



À VOIR :

LAVOIR ET PONT



    Haut moyen-âge dans le fossé de Fond Morte, 1 lavoir recueille les eaux venant de la fontaine Bois Moreau.

L'ÉGLISE SAINT-PIERRE

Du XIIe/XIIIe  : Portail avec 4 voussures qui chacune repose sur une colonne dont le chapiteau est orné de 3 anneaux. Tombes : fin du XVIIIe début du XIXe.

LE LOGIS DE BELLEVUE

Du XVIIIe, édifié peu avant la révolution par les Ponvert : Trois éléments en léger ressaut*. Un tympan au centre, deux pavillons en ardoise sur les cotés. Privé.
-
*Ressaut hydraulique : Le ressaut hydraulique est un phénomène couramment observé lors d'écoulements hydrauliques à surface libre tels des rivières ou des déversoirs. Lorsque le fluide subit une perte importante de vitesse, la surface de l'écoulement s'élève brusquement.

CHÂTEAU GAILLARD DU XVIIe SIÈCLE

Le domaine de Château Gaillard appartient au 17e siècle à
Jacques Rocquamadour, greffier du comté de Taillebourg,
puis à Jacques Rabillard qui occupait la même fonction.
Au 18e siècle,

c'est un certain Luc Rabillard qui en est propriétaire puis au 19e siècle,
le domaine passe aux mains, par mariage, à la famille Delaâge.
En 1853, le domaine est cédé à la congrégation des Filles du Saint et Immaculé Coeur de Marie à Niort. Ce n'est qu'en 1877 que la propriété passe à nouveau aux mains de la famille Delaâge, puis à la fin du 19e siècle, en 1887, elle échoit, également par mariage, à la famille de Cugnac.

UN VIEUX MILLE-PATTES SOLITAIRE, AIRANT DANS LA FORÊT...


-
Photos : Yves B/Jean-François B
* *
*


                                                                                         

lundi 10 décembre 2018

RANDOSANTÉ ! DERNIER TRIMESTRE 2018 - TAILLEBOURG,TOUT LE MONDE DESCEND !



Taillebourg, tout le monde descend !
-
LUNDI 10 DÉCEMBRE 2018

Ce lundi matin, 36 Mille-Pattes au départ de Taillebourg pour une randonnée de 6,3 km qui marquait la fin de l'année 2018. Fêtes de fin d'année obligent, le prochain rendez-vous est fixé au lundi 7 janvier 2019 selon des modalités qui seront précisées fin décembre. La météo nous faisait plutôt penser à une belle matinée de printemps si ce n'était une fraîcheur effectivement plus "conforme" à ce mois de décembre.
Pas de rappel sur les batailles de Taillebourg par notre animateur mais plutôt une évocation historique liée à la randonnée. 
En effet, les 36 naturomillepattes (à ne pas confondre avec des naturopathes bien qu'on puisse y trouver des références communes) empruntaient sur plus de 2 km la "ferrée verte", ancienne voie ferrée reliant Taillebourg à Saint-Jean-d'Angely.
 Ouverte en 1878, fermée aux trains en 1941, elle fut déclassée en 1954 pour le plus grand bonheur des randonneurs. Cette voie est également connue sous le nom de "chemin des escarbilles", résidus de charbon, souvent incandescents, 
qui s’échappaient des locomotives à vapeur. 
Régulièrement entretenu, il offre une variante agréable à celui de Saint Jacques de Compostelle, entre Fenioux et Taillebourg, aux pèlerins venus de Tours.  Nous en avions fait le départ à Fenioux le 25 juin dernier, il nous fallait boucler le circuit à Taillebourg. Mission accomplie. Merci à nos guides Chantal et Christine, à nos serre files Gérard et Eric et à toute l'équipe pour sa bonne humeur.

Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous.

Photo et commentaires : Patrice M
-
Pour obtenir une photo en plein écran, cliquez gauche sur l'une d'elle.

-
"HALTE PHOTOGRAPHIQUE AU RELAIS DE SAINT-JACQUES"

LUNDI 03 DÉCEMBRE 2018
-


"22 les v'la"
L'animateur l'avait dit, dans son message du 1er décembre, "Qu'on se le dise, la section RandoSanté du club vaincra le mauvais temps". Si la pluie alors annoncée avait découragé sans doute de nombreux randonneurs et freiné les ardeurs de quelques "précautionneux", le dicton “pluie du matin n’arrête pas le Pélerin” décida 22 d'entre nous de tenter l'aventure. Et la chance a souri à ces audacieux puisqu'une fenêtre d'accalmie était programmée de 9h00 à 11h00 "pile poil" pour notre sortie. Une photo au relais de Saint-Jacques s'imposait !
Les 5,9 kilomètres furent donc avalés allègrement et joyeusement.


Photo et commentaires : Patrice M
-
- o -

"CAPARAÇONNÉS DE GILETS JAUNES"...
-
LUNDI 26 NOVEMBRE 2018
-
Au départ, 40 Mille-Pattes de Saintonge pour cette "longue marche" sur la commune de Crazannes (Ch-M).

Les gilets jaunes portés par certains, dans le cadre de la sécurité du groupe sur les routes parfois empruntées, n'étaient pas sans évoquer une actualité brûlante au point que certains automobilistes n'hésitaient pas à klaxonner joyeusement en nous lançant un petit signe amical …
Les feuilles d'automne tapissaient dangereusement les sentiers parfois "boueux" et la vigilance était de mise pour éviter les glissades. Le rythme était donc un peu réduit sur ces tronçons mais très correct sur les 6,8 km parcourus.
Belle randonnée en résumé sous un ciel nuageux mais clément.

Photos et commentaires : Patrice M
- o -
DÉAMBULATION PONTILABIENNE...

LUNDI 12 NOVEMBRE 2018


Ce lundi matin, 27 Mille-Pattes au départ d'une petite randonnée sur Pont l'Abbé d'Arnoult (Ch-M). Petite s'il en fût puisqu'annoncée à 6 km, elle fut raccourcie à 5,8 km par notre animateur, soucieux d'accueillir dans les meilleures conditions Mariam, 
futur nouveau membre, pour sa première marche d'essai. 
 Il était donc naturel de ne pas "forcer le pas".
-

Photos et commentaires : Patrice M
- o -

LUNDI 5 NOVEMBRE 2018


36 Mille-Pattes ce matin au départ de l'église de Saint-Porchaire
 pour une randonnée de 6.8 km.
36, nombre clé qui codifie semble-t-il le « principe universel de circularité » dont le référent est 360°, ce qui, en termes de randonnée, ne porte pas préjudice puisqu'une erreur d'azimut de 360 ° nous ramène sur la bonne direction …
36 est également le numéro atomique du krypton, le plus léger des gaz nobles et nous étions effectivement "le cœur léger " au départ.
Un petit mot d'accueil pour Marie-Annick qui effectuait sa première marche d'essai et quelques rappels de sécurité pour cette nouvelle adhérente puis le groupe s'ébranla.
Tout cela était donc de bon augure, d'autant que la météo était plus que favorable.
Christine emmenait le groupe sur le circuit préparé par Patrice.
La traditionnelle photo de groupe fut prise lors de la pose au bois de la Casse du Loup.
Merci à tous pour cette belle matinée.


Photos et commentaires : Patrice M
- o -

LUNDI 29 OCTOBRE 2018
-
"PONT L'ABBÉ D'ARNOULT"

 "VIA L'AIRE DE PÊCHE ET DE LOISIR DE PIPELÉ"...


Au départ, 23 Mille-Pattes pour affronter les 0° ressentis annoncés par Météo France, bien couverts comme le montre la photo prise à hauteur de l'aire de pêche/loisirs de Pipelé. Au menu de cette randonnée, la découverte d'une partie de ce que notre animateur a appelé la randodyssée de Pont l'Abbé d'Arnoult, en référence à la vélodyssée. La fraîche température aidant, la pause fut écourtée d'un commun accord et le rythme soutenu pour arriver sur la place à 10h45 afin de retrouver la douceur de nos foyers.


Photos et commentaires : Patrice M
-

. . . PLASSAY ! DE CHEMINS EN RAIDILLONS . . .
-
LUNDI 22 OCTOBRE 2018


Ce lundi matin,30 Mille-Pattes au départ, vacances scolaires obligent, pour respirer un air plutôt frais sur les chemins de Plassay. Le circuit avait été fait dans l'autre sens le 6 novembre 2017, de quoi "tourner la tête" puisque certains m'assuraient de pas avoir été présents alors qu'ils figurent sur la photo souvenir … ce qui n'est d'ailleurs fréquent quand le sens de progression est inversé. Mais peu importe puisque l'essentiel était au rendez-vous : soleil et convivialité.
-

Photos et commentaires : Patrice M
- o -

. . . LES LAPIDIALES . . . 
-
LUNDI 8 OCTOBRE 2018 

Octobre rose et semaine bleue …mais pas de mauves sur le chemin si ce ne sont ces quelques fleurs sur deux pattes qui arboraient cette couleur si mystérieuse dans leur tenue.

Cette matinée du 8 octobre marquait en effet le coup d'envoi de la semaine bleue (semaine nationale des retraités et des personnes âgées), venant éclipser un bref instant le rose d'octobre, dédié à la campagne annuelle de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Mais octobre ne fait que commencer !

Le soleil gratifiait de ses rayons les 31 marcheurs qui s'élançaient sur le parcours de 6,3 km au départ de Port-d'Envaux. L'inévitable passage aux carrières des Chabossières (Lapidiales) fut l'occasion d'un voyage à travers les cultures d'Asie du Sud-Est, partageant un instant un morceau de la vie de Huynh Van Hoang au pied d'une sculpture représentant son père, paysan Laotien, livrant sa récolte dans le pays. (Photo jointe).

Il fallait cependant, à regret, reprendre notre chemin, non sans s'être promis de nous retrouver l'an prochain sur ce domaine des pierreux.


Photos et commentaires : Patrice M

* *

  . . . DE CORME-ROYALE À BALANZAC . . .
-
LUNDI 1er OCTOBRE 2018


Deux animateurs ce matin pour encadrer les randonneurs du lundi pour cette marche
 de 6 km sur les communes de Corme-Royal et de Balanzac. 36 fidèles au départ du stade de Corme-Royal en ce beau matin d'octobre et sous un soleil à peine voilé qui nous faisait vite oublier les 11° du thermomètre.
Sachant que la première marche d'essai était de 4 km,
la suivante de 5 km et celle-ci de 6 km, …
-
PETIT QUIZZ

Question 1 : quelles sera la distance de la marche de fin de saison sur une hypothèse de 28 randonnées effectuées avec une progression régulière de 1 km entre chaque marche ?
Question 2 : quelle est la somme des distances parcourues au cours de 
ces 28 randonnées ?
Rassurez-vous, ce n'est qu'un test pour faire travailler la tête après les jambes ….

Les premières bonnes réponses adressées par mail à l'animateur se verront récompensées comme il se doit lors de la prochaine marche !

Photos et commentaires : Patrice M

- o -

ABBAYE DE SABLONCEAUX (Ch-M)
-
LUNDI 10 SEPTEMBRE 2018

Au départ, au pied de l'Abbaye de Sablonceaux, 35 Mille-Pattes de Saintonge par cette froide matinée automnale. Après un kilomètre parcouru sur le chemin des moines, le groupe s'enfonçait dans le bois de l'Aspic, plus évocateur, pour nos randonneurs, des recettes du même nom que de la vipère inspiratrice de Marvel comics.
A la sortie du bois, contournant l'Abbaye par le nord, le groupe se dirigeait vers Sablonceaux pour revenir aux voitures après 5 km, comme prévu par les animateurs.


Photos et commentaires : Patrice M

- o -

LUNDI 10 SEPTEMBRE 2018

Quel plaisir de nous retrouver en ce 10 septembre, au départ de cette marche inaugurant la saison sportive 20 18-2019, après deux mois de "farniente" passés sous une canicule exceptionnelle.

Avec l'arrivée de 7 nouveaux membres (Anne-Marie, Claudine, Danielle, Elyette, Jacqueline, Marie-Jeanne et Marie-Noëlle) et malgré l'absence d'autant d'anciens prolongeant les vacances, nous étions 43 au rendez-vous. En final, nous avons une section du club arrêtée à 50 membres ou la parité "laisse à désirer" (35 femmes et 15 hommes).

Patrice, notre animateur "canal historique" nous accueillait tout d'abord en salle des aînés pour les présentations d'usage. Il rappelait les règles qui président au fonctionnement de la section rando-santé, notant au passage l'ouverture de la saison de chasse la veille, chasseurs avec lesquels nous partageons le même terrain de jeu.

Après avoir récupéré quelques dossiers d'inscription, il donnait le départ pour la traditionnelle marche de 4 km (5ième édition), non sans immortaliser l'instant par une photo prise, comme pour un mariage, devant la mairie. Un grand merci aux habituels encadrants.

Photo et commentaires : Patrice M
-