dimanche 20 août 2017

CHANIERS - COURCOURY (Ch-M) PAR LE BAC À CHAINE SUR LA CHARENTE.


DIMANCHE 20 AOÛT 2017
Randonnée d'à peine 12,928 km...
Chaniers
Courcoury

 - o -
À VOIR SUR LA COMMUNE DE CHANIERS (Ch-M) :

1) L'église Saint-Pierre.


2) Le moulin de la Baine. 
3) Le bac.

Ses habitants sont appelés les Chagnolais et Chagnolaises.
-
À VOIR SUR LA COMMUNE DE COURCOURY (Ch-M) :
-
1) L'église paroissiale Saint-Martin


2) Le terrier de la Fade : Tumulus daté de l'Age du fer qui a fait l'objet d'une campagne de fouilles partielles de 1965 à 1975.
-
Ses habitants sont appelés les Courcourois et les Courcouroises. 



Photos : Claire P/Jean-François B
. . .


dimanche 13 août 2017

RÉUNION SEMI-NOCTURNE À L'HIPPODROME ROYAN-ATLANTIQUE (Ch-M)...


DIMANCHE 13 AOÛT 2017
sur
L'hippodrome 
de
Royan

10ème ANNIVERSAIRE DE LA JOURNÉE 
DE
PONT L'ABBÉ D'ARNOULT (Ch-M)
-
"Sept courses de trot attelé en semi-nocturne"
-
Visite gratuite de l'Hippodrome pour les associations
-
Poneys et Structure gonflable
-
Spectacle de magie avec Tony HERMAN
À l'issue de la réunion, restauration possible 



. . .

dimanche 6 août 2017

LOIRE-LES-MARAIS (Ch-M) QUI POSSÈDE UNE INTÉRESSANTE RICHESSE FLORISTIQUE ET FAUNISTIQUE...



DIMANCHE 06 AOÛT 2017
Randonnée de 10,900 km seulement
à

Loire-les-Marais

Située dans un ancien golfe de la côte charentaise, progressivement asséché au fil du temps et des travaux de drainage, Loire-les-Marais fait partie intégrante du Marais de Rochefort. A ce titre, la commune est établie sur l'une des anciennes îles 
(altitude de 10 à 25 mètres) que compte son territoire.
-
Ses habitants sont appelés les Loirains ou Loiréins et les Loiraines ou Loiréines.
-
La châtellenie appartient en 1367 à Guillaume de Mareuil, puis, en 1457, à Jehan Conte.
 En 1594, Noëmie Conte l'apporte en mariage à Pierre Isle de la Matassière, dont la descendance la conservera jusqu'à la fin du XVIIe siècle.

 -
L'ÉGLISE NOTRE-DAME-DE-L'ASSOMPTION

Depuis plus d'un an, à Loire-les-Marais, on n’entend plus sonner la cloche. Le tremblement de terre du 28 avril 2016 a secoué le vieux vaisseau de pierres datant du XIVe siècle. Le fronton s’est fendu sur toute sa hauteur, de la porte au clocher en passant par la rosace. 
Il s’est même légèrement décollé des murs latéraux...
-
L'église n’est pas classée. 
Seuls sont protégés, au titre des objets, le tabernacle offert en 1744 par le seigneur de la paroisse M. de Sérigny et « l’Assomption », le tableau qui le surplombe,
œuvre d’un inconnu. 
-
Cela fait, soi-disant, plus de cent ans que l’église n’a pas reçu une calotte violette.


 -


À la vache ! elles veulent toutes être sur la photo...
-
Photos : Jean-François B
. . .