vendredi 26 mars 2010

Les 24 heures de marche de Montguyon (charente-maritime)

Les 24 heures de marche de Montguyon

(charente-maritime)


Les 24 heures de marche de Haute-Saintonge, de Montguyon, en Charente-Maritime, le 4ème week-end de juin organisés par l'association l'Empreinte, avec le soutien de Par Monts et par Vaux, association de randonnée pédestre du secteur.


Renseignements :

Tél : 05 46 04 25 96 - http://asso.lempreinte.free.fr



Cette année, venez fêter les 10 ans des 24 heures de marche !!!



ATTENTION : En regard de la loi et en l'absence de la photocopie de votre licence FFA ou assimilée ou encore d'un certificat médical conforme, les organisateurs ne pourrons pas accepter votre participation.



dimanche 21 mars 2010

VÉNÉRAND en Poitou-Charentes...






VÉNÉRAND SENTIER DE 14,400 KM


La randonnée de ce Dimanche était au départ de l'une des sources qui alimentaient l'aqueduc gallo-romain, une balade sur 90% de chemins qui traversent la campagne et les bois autour de Vénérand. Cette Fontaine Romaine date de l'an 20 de notre ère ; l'aqueduc rejoint dans les bois de la Tonne celui du Douhet et continue vers Saintes. La source fut abandonnée vers le Ve siècle et le lieu devint un site d'extraction de la pierre. Bien plus tard, un Moulin et un Lavoir furent construits.

À voir également durant cette randonnée :
Le Château de Vénérand,
un four à chaux et à tuiles, de nombreuses maisons Saintongeaise dotées de ballets, l'Église de Vénérand et dans son cimetière, une Crypte (caveaux).
(Caveau du premier propriétaire du Château)

*

LE RENDEZ-VOUS FUT DONNÉ CE DIMANCHE 21 MARS 2010, à 9 HEURE SOUS LE MARRONNIER SUR LA PLACE
DE
PONT L'ABBÉ D'ARNOULT,

DEVANT LA MAIRIE

Des voitures furent faites, afin de rejoindre le point de départ de cette très sympathique randonnée.
(le parking des fontaines de Vénérand)


*




Paroi de l'ancienne carrière



http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/12076673.jpg


La fontaine-lavoir de la roche, chemin des Lavandières
(Ier, XVIIIe et XIXe siècles)



Double lavoir, afin de l'utiliser, suivant la hauteur de l'eau





La fontaine-lavoir du moulin
(au fond, la Vierge à l'Enfant en pierre polychrome)
XVIIe ou XVIIIe siècle




Lavoir du moulin




Intérieur du moulin



Vestiges de l'Aqueduc dans le bas du vallon des bois de la Tonne...
Embranchement des conduits de Vénérand et du Douhet.



La Taille des pommiers
(verger de la Bauche)



Le Four à chaux et à tuiles de Chez Jaguenaud, en moellons et et en briques
(début du XXe siècle)




Intérieur du four à chaux et à tuiles, du village
de
Chez Jaguenaud




Château de Vénérand



Château de Vénérand
(XVIIIe)



Église Notre-Dame-De-L'Assomption de Vénérand
(XIIe et XVe siècles)



Façade de l'Église de Vénérand



Intérieur de l'église de Vénérand



Inscriptions Révolutionnaire (vers 1792)
Mur face à l'église




Entrée d'une crypte (caveau)sous le cimetière de Vénérand



Escalier à vis (hélicoïdal) pour accéder à la Crypte
(aux caveaux)




Caveaux sous le cimetière de Vénérand



Maison Saintongeaise dotée d'un magnifique ballet


Photos : jfB

mercredi 10 mars 2010

UN DIMANCHE AU PHARE DE CORDOUAN POUR LES MILLE-PATTES DE SAINTONGE.



LE PHARE DE CORDOUAN



Régate aux abords (à bord) de Cordouan


Le phare de Cordouan est situé à sept kilomètres en mer sur un plateau rocheux, à l'embouchure de l' estuaire de la Gironde, estuaire formé par la confluence de la Garonne et de la Dordogne, donnant dans l' Océan Atlantique. Il éclaire et sécurise fortement la circulation dans les deux passes permettant l'accès à l'estuaire : La grande passe de l'ouest, balisée de nuit, qui longe le rivage nord depuis le banc de la Coubre, et la passe sud, plus étroite, et qui n'est absolument pas balisée la nuit.


- o -


Il se trouve dans le département de la Gironde, en Aquitaine, entre les villes de Royan et Vaux-sur-Mer et la Pointe de Grave sur le territoire de la commune du Verdon-sur-Mer, sur lequel il figure à la parcelle n° 1 du cadastre.


- o -


Cordouan, appelé parfois le Versailles de la Mer, le Phare des Rois, ou encore le Roi des phares, fut le premier Phare classé monument historique en 1862, en même temps que Notre-Dame-de-Paris.


- o -


UN DIMANCHE À CORDOUAN


http://www.royan-tourisme.com/Secure/Upload/Partenaires/Coordonnees/LaSireneLogo.gif


Journée visite du Phare de Cordouan, le dimanche 13 juin 2010.

Rendez-vous à 8h00 sous le marronnier

de

Pont l'Abbé d'Arnoult


Pique-nique du midi, offert par le Tarot Atelier Club de l'Arnoult



Il suffit d'un clic sur TACA pour m'agrandir...


Une heure avant marée basse (coefficient 115)


Chemin d'accès au phare recouvert par la mer à marée haute.





Les pieds dans l'eau


http://static.panoramio.com/photos/original/6722635.jpg


La Chapelle du Phare de Cordouan






Vitraux de la chapelle du Phare


Le Jules Verne
(143 passagers)


Quelques caractéristiques du Phare :
Hauteur 68 mètres
Portée considérable de la lanterne, environ 40 km
Tour tronconique en maçonnerie et pierres de taille
311 marches pour atteindre la lanterne
Ceinture de pierre, bastion circulaire, de 41 mètres de diamètre et de 8,30 mètres de hauteur qui protège l'édifice de l'océan
Chaussée empierrée de 260 mètre de long pour apporter vivres et matériels, accessible à marée basse depuis un petit débarcadère.

Le phare de Cordouan a été remarquablement restauré il y a quelques années et il est ouvert à la visite en été.





Carte afin de le localiser



- o -



dimanche 7 mars 2010

BIGNAY 17400/TAILLANT 17350, REMARQUABLE CIRCUIT, DE SURCROÎT FACILE, DES TREIZE ORMEAUX...


Dimanche 7 Mars 2010

À environ 10 km de Saint-Jean-d'Angély, belle balade que ce circuit des treize ormeaux. On part pour une balade de 15,500 km, qui passe d'un bois à l'autre, d'un hameau à l'autre, traversant Bignay, ainsi que Taillant...

- o -

Départ à 9h00, comme d'habitude, du marronnier situé sur la place Charles de Gaulle à Pont l'Abbé.
Météo : Ciel clair, mais vent glacial de 70 km heure...

- o -

À voir, entre autre :
L'église de Bignay avec ses modillons sculptés (loup, lion, oiseau, archer et pèlerin avec son bourdon), l'église de Taillant (avec son abside recouverte de lauzes, de lauses ou de loses), la fontaine de Chez Cartier,
le lavoir de Bonnefont, le cimetière de Taillant "où se trouve le tombeau d'1 Chevalier de Malte", des chemins herbeux, la voie romaine qui reliait Saintes à Angers, calvaires, croix de Malte, fours à pain (chez Goguet et à la Groie), jolis sous bois et magnifique campagne...



Entourée de son cimetière, l'église de Saint-Martin à Taillant (XIIe), pourvue d'un clocher carré à toit plat, est en partie romane avec une façade simple au mur-pignon.
L'abside est recouverte de lauzes en calcaire.



Dans le cimetière, se trouve un tombeau sans inscription.
(sépulture d'un Chevalier de Malte).




L'intérieur de l'Église de Taillant.



Autel de l'Église de Taillant



Fonts Baptismaux à l'intérieur de l'Église de Taillant.




Balai en devanture d'une ferme de Taillant, non loin de la croix de Malte.



Petite source de Chez Cartier.



Fontaine à Bonnefont.



Lavoir du XIXe siècle, à la sortie du village de Bonnefont.



Carrière de Champ Vinet, en exploitation, il y a plus de 150 ans.



Quelques Mille-Pattes devant la carrière (désaffectée) à ciel ouvert...



Four à pain dans le village de la Groie.



Église Prieurale de la Transfiguration de Bignay.
(XIIe, XVIe et XVIIe siècles)
En 1439, afin de déloger des brigands retranchés à l'intérieur, le neveu du seigneur de Taillebourg déclenche un incendie dans la grange contiguë.



Intérieur de l'Église de Bignay.



Chaire du XVIIIe siècle en bois.
L'abat-voix est orné d'une guirlande de fleurs et de feuillage.

Elle était accompagnée autrefois d'un lutrin (pupitre sur lequel reposent les livres de chant liturgique) en bois, époque Louis XV dont il ne reste que le pied.



Fonts Baptismaux de 1594, cuve en calcaire monolithe d'un mètre de diamètre, présente des traces de sculptures et deux écussons martelés au cours de la Révolution.



Intérieur de l'Église de Bignay.
(Cuve Baptismale à droite sur la photo)




Four à pain dans le hameau de chez Goguet.



Une partie du groupe arrivant devant la croix de Malte de Taillant, dite :
(Croix de Saint-Jacques-de-Compostelle)

Les pèlerins devaient autrefois faire halte dans le village.

Bravo amis (es) Mille-Pattes, vous avez marché à 5.500 km heure de moyenne...

Photos : jfB