dimanche 20 février 2011

ABBAYE de TRIZAY (charente-maritime)


Dimanche 20 Février 2011,


randonnée pédestre à l'Abbaye de Trizay
circuit de 12km...

Départ de Pont l'Abbé d'Arnoult à 9h00 ou du parking de l'Abbaye
à
9h10/9h15.





Quelques photos


Vous voulez les agrandir ?
Eh bien ! rien de plus facile, vous cliquez dessus...



Explications sur la conception de l'Abbaye.



L'Abbaye de Trizay, dans la brume matinale.



Abbaye de Trizay.

Fondé au XIème siècle par des moines de la Chaise-Dieu, puissante abbaye d'Auvergne.



À voir également, le jardin du Prieuré Saint-Jean-l'Évangéliste.



Le canal de l'Arnoult un matin de Février...



Le canal de l'Arnoult.
(au lieu-dit "le moulin de l'Angle")



Gare de Trizay/Monthérault.



Petit ruisseau souterrain.







Carrières en exploitations.




Lac de Trizay.



Même pas peur de marcher dans le brouillard...




Photos : jfB



dimanche 6 février 2011

SAINT-HILAIRE-DE-VILLEFRANCE (17), circuit de la table du Roi



Saint-Hilaire-de-Villefranche,
ville affranchie par Saint-Louis pour son courage lors de la bataille de Taillebourg en 1242...

panneau de Saint-Hilaire-de-Villefranche


Randonnée du Dimanche 6 Février 2011.

Départ de Pont l'Abbé d'Arnoult à 9h00, comme d'habitude.

Randonnée de 13,800 km sur les chemins de campagne, sous le signe du soleil.

Départ 9h30 du petit parking devant
la poste
de
Saint-Hilaire-De-Villefranche.


Habitants appelés les Hilairois et les Hilairoises.




Quelques p
hotos de cette matinée pour vous faire regretter...



L'église de Saint-Hilaire-de-Villefranche en Charente-Maritime.

Construite en partie au XIIème siècle, cette église dédiée à Saint-Hilaire a subi de nombreux remaniements au cours du temps.

Extérieurement, le portail principal orienté vers l’ouest permettant l’accès à la nef est composé de deux voussures prenant appui sur de courtes colonnes à chapiteaux ornés d'entrelacs.

Une corniche portée par des modillons se situe au-dessus de celui-ci. Sur le mur à droite des voussures, une pierre représente deux personnages. Quant à lui, le clocher est flanqué de contres forts et est accolé au mur sud. Un fenestrage gothique permet d’illuminer la nef.

L’intérieur reste simple et sans fioritures. Deux chapelles s’ouvrent dans la nef par un grand arc. La chapelle située au nord, éclairée par une fenêtre gothique, dispose de croisées d’ogives qui s’appuient sur des colonnes Renaissance. Le chœur est éclairé latéralement par deux fenêtres romanes qu’encadrent des colonnettes. Le fenestrage gothique du chevet permet de renforcer également l’éclairage du chœur.

L’église de Saint-Hilaire-de-Villefranche est classée à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques de France, depuis 1955, ce qui fait d’elle un édifice remarquable.





Gare (désaffectée) de Saint-Hilaire-de-Villefranche.



Mille-Pattes, attablés à la table du Roi.

Cette pierre aurait servi à Saint-Louis lors de son arrivée en Saintonge pour la
"bataille de Taillebourg" en 1242.
La dite Bataille n'eut d'ailleurs pas lieu à Taillebourg où l'armée de Saint-Louis passa sans encombres, mais sous les murailles de Saintes.



Dans un petit bosquet, un lavoir et sa source, lieu idéal de pique-nique.



L'église de Juicq et son cimetière, sur le chemin de Saint-Jacques.



Pressoir à raisins trônant à l'entrée du village de Juicq.



Très vieux chêne bienveillant à l'égard du Château de Laléard,
( XVIe)...

(L'homme qui a vu le Chêne, qui a vu le Château, qui a vu le Pigeonnier)...


Le Château de Laléard, bâti au XVIe siècle.

Du XVIe, datent les trois tours d'angles couvertes d'ardoises ainsi que la grosse tour carrée.
Quatre bretèches, deux au nord deux au sud protègent ses angles.



Face au Château on découvre un magnifique pigeonnier rond, imposante construction qui a gardé tout son style. À l'intérieur, les nids (trous de boulin) disposés dans l'épaisseur du mur sont en nombre de 1420.
Un trou de boulin correspondait à un arpent de terre.
"un arpent était de l'ordre d'un tiers d'hectare"
Conclusion : les terres du Château de Laléard étaient d'environ 500 hectares.

(Il faut s'imaginer qu'à l'époque de sa pleine activité, les labours étaient effectués à l'aide
d' attelages de boeufs ou de chevaux).


Voilà un beau dimanche matin entre amis (es)...
À refaire.




Photos : YB/jfB