dimanche 18 juin 2017

ARCES (Ch-M), COMMUNÉMENT DÉSIGNÉE SOUS LE NOM D'ARCES-SUR-GIRONDE.


DIMANCHE 18 JUIN 2017
-
Très sympathique rando de 13,290 km avec vue sur la Gironde.
"Il a fait chaud"

Arces


Arces, communément désignée sous le nom d'Arces-sur-Gironde
(quoi qu'en Charente-Maritime)
 dont ses habitants sont appelés les Arcillons et les Arcillonnes.
-
Si des restes de silex taillés et polis furent trouvés sur le territoire de la commune, attestant une occupation humaine dès la période néolithique, c'est à l'époque romaine que le village semble avoir été fondé. Situé au bord d'une voie romaine reliant la capitale de la cité des Santons, (Mediolanum Santonum), au port de Novioregum, à quelques kilomètres à l'est, il semble que le promontoire dominant le village ait abrité un camp romain, dont on n'a retrouvé aucun vestige. Seules traces de cette période, des restes de poteries, de terres cuites et d' amphores furent retrouvés dans les champs environnants.
Au XIe siècle, Arces est un petit bourg doté d'une église dédiée à Saint Martin.
-
Selon les dires de Jacques Dassié en 2003,
 le port de Novioregum - Barzan/Le Fâ, était relié au réseau routier antique.
-
L'ÉGLISE SAINT-MARTIN

Les origines de cette église semblent remonter au moins au XIe siècle.
Cédée en 1086 à l'Abbaye Saint-Étienne de Vaux, elle sera reconstruite au cours du XIIe siècle. De cette période date son abside à trois pans, de style roman, seul vestige de  l'édifice originel, qui sera considérablement remanié au cours de son histoire.
 D'importants travaux ont lieu à partir de 1670, lesquels modifieront la structure de la nef. La façade, quant à elle, fut édifiée en 1703. Elle se compose d'une porte à fronton triangulaire brisé, surmontée d'une baie rectangulaire, et est encadrée par deux contreforts massifs.
-
LE CHÂTEAU DE THÉON

Le château de Théon, datant du XVe siècle, il fut le siège d'une seigneurie dont les limites s'étendaient autrefois jusque sur le territoire de l'actuelle commune de Cozes.


Fleurs d'Acanthe

La feuille d'acanthe est le décor caractéristique des chapiteaux de l'ordre corinthien, c'est aussi un des plus fréquents motifs des sculptures de l'art roman.

 -
Photos : Yves B/Jean-François B
... 

Aucun commentaire: