dimanche 15 juin 2014

DESTINATION L'ÎLE D'AIX ET LE FORT BOYARD PAR LES MÉANDRES DU FLEUVE CHARENTE (Ch-M).


DIMANCHE 15 JUIN 2014

Panneau d'Île-d'Aix

Une façon de saluer la participation de 25 randonneurs (es) et l'occasion de faire le bilan d'une journée extraordinaire sur l'île d'Aîx pour l'association 
 les Mille-Pattes de Saintonge.
-
Au programme de cette journée

Descente du fleuve Charente par ses méandres, à partir de La Corderie Royale de Rochefort, à dessein de virer sur Fort Boyard en direction de l'Île d'Aîx, visite de l'église Saint-Martin et de sa crypte romane aménagée entre le XIe siècle et le XIIe siècle, circonvolution de Fort Liédot, ainsi que de toute l'île après un pique-nique à Baby Plage...

Avant de reprendre "Fée des Îles" pour rejoindre le continent et pour clôturer cette très agréable journée
Les Mille-Pattes  de Saintonge
ont pris le verre de l'amitié sur le quai d'embarquement
au café
 "Chez Françoise".




L'ÎLE D'AIX ET FORT BOYARD 
PAR LES MÉANDRES DE LA CHARENTE. 

-

 


FORT LIÉDOT

Le Fort Liédot a servi de prison pour de nombreuses personnes. Parmi elles on compte des Communards, après la chute de la Commune de Paris, en 1871. Quelques soldats de l'armée impériale russe, insoumis sur le Front français en  1917, épisode peu glorieux de la première guerre mondiale et méconnu : les 81 meneurs de l'insurrection du camp de la Courtine sont déportés à l'île d'Aix. Trois soldats, morts par noyade au cours d'une tentative d'évasion, sont enterrés dans le petit cimetière de l'île. Ahmed Ben Bella, dirigeant du FLN, et quatre autres de ses compagnons y séjournent de  mars 1959 à mai 1961, surveillés par une garnison d'environ 150 gendarmes. Ahmed Ben Bella devient, après sa libération et son retour au pays, le 1er président de la république algérienne. Les habitants de l’île gardent de très mauvais souvenirs de ces années-là : les côtes de l'île étaient surveillées jour et nuit par des postes de gardes disséminés le long de toute la côte et l'île était coupée en deux, dans le hameau de Bois-Joly, par une haute clôture infranchissable, avec poste de garde implanté sur la route, occupé 24h/24.



FORT BOYARD 

Le fort Boyard fait partie intégrante de l'Arsenal Maritime de Rochefort qui s'étend tout 
au long de l'estuaire du fleuve Charente.
-
Si la construction d'un dispositif défensif sur la « Longe de Boyard » est envisagée dès le XVIIe siècle, le projet n'est concrétisé que dans le courant du XIXe siècle. Édifié afin de protéger la rade, l'embouchure de la Charente, le port et surtout le grand arsenal de Rochefort des assauts de la marine anglaise, il est transformé en prison quelques années à peine après son achèvement. L'édifice est, dorénavant, essentiellement connu pour le jeu télévisé portant le même nom,
 tourné sur place depuis1990.
C'est aujourd'hui une propriété du conseil général de la Charente-Maritime.




-


La Charente est un fleuve Français du Bassin Aquitain. 
Il prend sa source à Chéronnac dans la Haute-Vienne à 295 mètres d'altitude, il traverse ensuite les  départements de : 
La Charente, une petite partie de la Vienne, la Charente à nouveau, la Charente-Maritime avant de se jeter dans l'Océan Atlantique entre Port-des-Barques et Fouras par un large estuaire.
Longueur : 381,4 km.
Débit moyen : 49 m3/seconde. 



L'église Saint-Martin est un des maigres vestiges d'un prieuré établi en 1067, peu après la donation de l'île à la puissante Abbaye de Cluny.
La crypte romane aménagée entre le XIe siècle et le XIIe siècle. 
Restaurée de 1964 à 1971, elle est couverte d'une voûte d'arêtes portée par une série de 14 colonnettes aux chapiteaux ornés de motifs floraux, rare témoignage du premier art roman saintongeais.


Cliquez gauche sur une photo pour l'obtenir en plein écran...

- o -

Photos : JFB




Aucun commentaire: