dimanche 7 octobre 2018

À LA DÉCOUVERTE DE FORGES (Ch-M) ENTRE PLAINE ET MARAIS...


DIMANCHE 07 OCTOBRE 2018

PETITE RANDONNÉE DE 12.600 KM SUR LA COMMUNE 


DE 

Forges

-
De 1890 à 1959, en bordure de la D 939, se sont dressés les importants bâtiments et la gare de la distillerie de betteraves du Magnou.
-
À VOIR :


. . . L'Église Saint-Laurent . . .
-
L'Église paroissiale, consacrée à Saint Laurent, n'est sans doute pas antérieure au XIIe siècle. Dépendance du prieuré clunisien Saint-Martin d'Aix, on en trouve mention pour la première fois dans une charte datée de1188, puis de nouveau dans un pouillé du XVe siècle sous le vocable de « Sanctii Laurentii de Forgus ». Cette époque voit la reconstruction du choeur, puis l'adjonction de deux chapelles latérales au XVIe siècle. Le sanctuaire semble être durement éprouvé par les guerres de religion, mais n'est remis en état que durant le XVIIe siècle.
Elle présente une façade romane composée de trois registres verticaux et horizontaux. La partie inférieure de celle-ci est percée d'un portail en berceau brisé, composé de trois voussures dépourvues de toute ornementation. La partie centrale, percée d'une mince baie sans style, s'inscrit entre deux corniches à modillons où l'on peut entre autres reconnaître un saltimbanque et deux personnages masculins. Enfin, la partie supérieure de la façade accueille un campanile surmonté d'une croix de pierre. La façade fut longtemps précédée d'un ballet, sorte d'auvent que l'on retrouve sur certaines églises de la région, lequel est démoli en 1867. 

La nef est bordée de chapelles latérales couvertes de voûtes en plâtre. Quatre colonnes, uniques vestiges des anciennes voûtes détruites durant les guerres de religion, comportent encore des chapiteaux romans. Une huile sur toile représentant le « Martyre de Saint Laurent », œuvre du peintre Bernard Dagescy (1759 - 1829), est située dans le sanctuaire.





Le Château de Marlonges.

Ancienne demeure seigneuriale, bâtie au XVIIe siècle avant de devenir une maison de convalescence.
Il est fort possible d'en attribuer la construction à Jean d'Aitz de Mesmy seigneur de Marlonges, décédé en 1671. 
La seigneurie de Marlonges faisait partie du Pays d'Aunis, mais elle se trouvait sur la paroisse de Chambon, 
elle même située sur une enclave de la province de Saintonge.
Le plus ancien seigneur connu remonte au XIIIe siècle, Pierre de Marlonges.




Merci à la direction de la maison de convalescence de Marlonges de nous avoir permis de traverser et de visiter la propriété.
 Photos : Yves B/Jean-François B
-
Le Moulin Puydrouard

"Cartes postale ancienne"
. . .


Aucun commentaire: