lundi 14 janvier 2019

RANDOSANTÉ - PREMIER TRIMESTRE 2019... QUAND LE MILLE-PATTES S'ÉTIRE JUSQU'À SAINT-SULPICE-D'ARNOULT.

QUAND LE MILLE-PATTES S'ÉTIRE JUSQU'À SAINT-SULPICE-D'ARNOULT (Ch-M).
-
LUNDI 14 JANVIER 2019

Pour cette randonnée de 6,5 km sur la commune de Saint-Sulpice-d'Arnoult, un groupe d'une quarantaine d'irréductibles Mille-Pattes s'étaient donné rendez-vous … avec un ciel si bas que l'Arnoult s'est perdu …Petit rappel au départ, par Patricia,
 sur les précautions de santé spécifiques au groupe.
La pluie ayant quelque peu détrempé les chemins les jours précédents,
 le parcours suivait essentiellement les routes, 
obligeant les animateurs à scinder naturellement le groupe en deux parties.

 Le mille-pattes s'étirait alors en un long ruban multicolore.

Rendez-vous dans 15 jours, marché oblige,
 sur la place de Pont l'Abbé pour un covoiturage vers Plassay.

Bonne quinzaine à toutes et à tous … et ce n'est pas parce que nous n'avons pas rendez-vous lundi prochain qu'il ne faut pas marcher "entre temps" !

Commentaires et photos : Patrice M

* *

LUNDI 7 JANVIER 2019

HALTE VIN CHAUD AU PUY
(À consommer avec modération)
 -
Dans ce petit matin brumeux du 7 janvier 2019, 46 Mille-Pattes au départ de cette randonnée de reprise programmée de 4,3 km sur la commune de Champagne.
 Randonnée de récupération après les fêtes mais surtout randonnée annonciatrice de notre rendez-vous annuel et traditionnel au domaine du Puy pour le vin chaud, oh combien renommé, préparé par Liliane. Ce rendez-vous était marqué par la présence de deux randonneuses, de retour après une longue "absence forcée" (Chantal et Anne-Marie) et l'accueil, pour sa première marche d'essai, d'un probable nouveau membre (Marie-Christine). A la façon "auberge espagnole", chacun avait apporté sucrés, salés, chocolats, boissons non alcoolisées … et une fois encore, la quantité aurait pu nourrir un régiment. Rapidement, chacun "oubliait" l'annonce du retrait de ses responsabilités d'animateur, 
la saison prochaine, faite par Patrice, 
d'autant que ce dernier avait ensuite raconté l'histoire d'un général à vendre (texte de Francis Blanche et Pierre Philippe) … de mémoire, s'il vous plait !
La chaleur du logis aidant, c'est à regret que le convoi quittait le domaine vers midi, se promettant de revenir l'an prochain si nos hôtes le voulaient bien.
-
Commentaires et photos : Patrice M

- o -

Aucun commentaire: